Via ferrata Jura

Dès leur création, les Via ferrata du Jura ont été une véritable attraction touristique et sportive. Perchée au-dessus du lac du Vouglans pour la via ferrata du Regardoir ou dominant la vallée de la Bienne pour la via ferrata de la Roche au Dade, ces deux parcours verticaux permettent de profiter des paysages idylliques du Jura tout en faisant le plein d’émotions.

 

Les parcours de Via Ferrata sont adaptés à tous les groupes : familles, groupes sportifs, colonies de vacances… Découvrez dans cette rubrique une définition de cette activité, les différents parcours possibles et le matériel que l’on utilise.

L'activité via ferrata dans le Jura

La via ferrata est un itinéraire sportif composé de barreaux et de câbles métalliques qui permettent d'assurer la progression sur des parois rocheuses. On distingue deux types d'équipements : la ligne de vie, constituée d'un câble continu sur tout le parcours et les éléments de progression : poutres en bois, marches ou barreaux métalliques, passerelles et ponts de singe.

Historique de la via ferrata

Inventée en Autriche dans le Hober Dachstein en 1843, c’est le premier itinéraire connu à visée touristique. On croit à tort que l’activité est née pendant la première guerre mondiale, car elle a été utilisée comme passage stratégique militaire dans les dolomites en Italie.

 

De cette période le terme Via Ferrata : « chemin ferré » en italien, est resté le nom couramment utilisé.

 

D’abord réservée à des itinéraires en haute montagne, c’est dans les années 80 que la pratique a évolué : des parcours en basse altitude aussi sensationnels et plus accessibles.

 

Il y a actuellement en France 153 itinéraires recensés.

 

Pour qui

La via ferrata permet de démocratiser l’évolution en milieu vertical : points de vue aérien, sensation du vide sans avoir de compétences techniques particulières.

 

C’est pour tout le monde ou presque : les enfants sont les bienvenus à partir de 8 ans.

 

 

 

Les prérequis :

  • Avoir un minimum de condition physique : l’évolution en utilisant tous les membres du corps peut être athlétique. Mais il existe des alternatives ou des échappatoires pour les passages les plus compliqués.

 

  • Gérer l’appréhension du vide. Toutefois, la majorité des participants s’adapte très rapidement au milieu vertical, et l’on peut s’étonner d’avoir une grande marge de progression au cours d’une seule sortie en via ferrata.

 

Le matériel

Nous utilisons des baudriers d’escalade classiques et deux longes qui nous permettent d’être attachés en continu sur la ligne de vie.

 

Les longes sont dotées d’absorbeurs de chocs, qui assurent la sécurité de la progression.

 

Comme toute activité de pleine nature, nous portons un casque confortable.

 

Pour un encadrement professionnel, le moniteur transporte quelques éléments de sécurité : une corde, du matériel d’assurage et une pharmacie.

Contact

• PAR TELEPHONE :  07 84 38 39 81

 

Nous répondons à tous vos messages dans les 24h.

 

Si vous n’avez pas reçu de réponse dans ce délai, vérifiez dans le dossier courriers indésirables de votre boite mail et/ou contactez-nous directement par téléphone.

• Par email :